Services Eau Assainissement Travaux

 Service Eau/Assainissement 

Depuis le 1er janvier 2020, l’Agglomération du Gard Rhodanien a pris les compétences Eau, Assainissement et Pluvial urbain en lieu et place des communes.

Vous trouverez toutes les informations relatives à l'eau et à l'assainissement sur :

https://www.gardrhodanien.fr/environnement-et-dechets/eau-et-assainissement/

Pour tout renseignement, contacter :

MAISON DE L’EAU
Parc d’activité du Bernon, 30330 TRESQUES
Téléphone : 04 66 79 47 48
Mail : agglodeleau@gardrhodanien.fr

Horaires d’ouverture : Lundi-Mardi, Jeudi-Vendredi 8h30 à 12h et 13h à 17h30.

Service eau et assainissement
1005, route de Vénéjan, 30200 SAINT-NAZAIRE
Téléphone : 04 66 90 58 00
Mail : agglodeleau@gardrhodanien.fr

Horaires d’ouverture : Lundi au Jeudi : 8h30 à 12h et 14h à 17h et le vendredi de 8h30 à 12h.

En cas d'urgence sur votre réseau Eau/Assainissement, veuillez contacter le numéro suivant : 07 55 59 98 79


Pour toute demande d'abonnement, se rapprocher de la mairie : 04 66 50 06 46

    Travaux

 A venir :

Communiqué de la Direction du Développement

Numérique du Territoire

Le 9 février dernier Madame Françoise LAURENT-PERRIGOT Vice-présidente du Conseil Départemental déléguée à l’aménagement numérique du territoire, accompagnée des services du Département et des entreprises chargées du projet, a tenu une réunion en mairie en présence de Monsieur le Maire et des élus de la commune, pour présenter l’avant-projet sommaire de l’opération de montée en débit (MED) qui va être réalisée par le Département.

Madame LAURENT-PERRIGOT a rappelé les principales caractéristiques du réseau départemental haut et très haut débit, WIGARD :

Financement intégralement pris en charge par le Département,                                                                                                                                                             Réseau ouvert à l’ensemble des opérateurs d’accès internet,                                                                                                                                                            Traitement prioritaire des territoires aujourd’hui les plus mal desservis pour l’accès internet.

Les travaux qui vont être réalisés consistent à déployer un câble de fibres optiques depuis le NRA (central alimenté en fibre optique) situé sur la Commune de Saint-Géniés de Comolas jusqu’aux nouveaux équipements techniques qui seront créés à proximité immédiate des armoires de rue (sous répartitions) téléphoniques installées sur la commune.

Ainsi, ce sont près de 9 000 mètres linéaires de câble de fibres optiques qui seront posés soit en souterrain chaque fois que ce sera possible, soit en aérien sur le réseau électrique ou téléphonique.

Les travaux seront réalisés fin 2018 et, après un délai règlementaire de 2 mois, les opérateurs pourront utiliser le réseau et ainsi permettre aux habitants de bénéficier du haut ou très haut débit.

Détail du projet téléchrageable ci-dessous

Projet THD Gard

TRAVAUX ET AMENAGEMENTS

En 2019, rues, places, espaces publics se sont offert une cure d’embellissement ! Si l’esthétique a participé à l’intérêt des diverses opérations menées sur la commune, c’est également sur la sécurité et la praticité des différentes infrastructures concernées qu’ont porté les efforts.

Parking salle polyvalente et City stade, aménagement des bungalows, création de nouveaux locaux.

Le parking de la salle polyvalente a fait l’objet d’importants travaux. Il a en effet été traité au moyen d’un matériau, appelé Relax, composé de clapicette et de chaux.

Deux raisons à ce choix : l’une technique, l’autre économique. Contrairement au goudron, d’une part le produit utilisé conserve une certaine perméabilité évitant ainsi les problèmes de ruissellement des eaux en cas de fortes intempéries et d’autre part, il revient trois fois moins cher.

En outre, le parking s’est doté de vrais couloirs de stationnement, délimités par l’implantation de gabions. Et tant pour l’esthétique que pour procurer un peu d’ombre, plusieurs oliviers y ont été plantés.

Dans le prolongement de ces aménagements, l’emplacement goudronné autour du City stade fait également office de parking auquel on accède par le chemin de la Tuilerie.

De plus, complétant les locaux existants, la guinguette ainsi qu’un nouvel abri de stockage de matériel (tables, chaises, bancs, tentes, etc) ont été également implantés aux abords du complexe salle/city stade.

Aire de stationnement devant la médiathèque.

Effectués en régie par l’équipe des services techniques municipaux, les travaux ont consisté en premier lieu, en éliminant une « banquette-trottoir », à dégager suffisamment de place pour que des véhicules puissent se garer en épi.

Ensuite, pour compléter cet aménagement et lui donner tout son sens, une ouverture a été créée dans la haie délimitant les abords de la médiathèque. Ainsi il est maintenant possible d’accéder au bâtiment directement par la rue de la République. Par ailleurs, cette même haie a été rabattue d’environ soixante centimètres, « décloisonnant » tout ce périmètre et donnant ainsi vue sur le bâtiment.









Une nouvelle aire de stationnement en centre village.

Situé rue de la République, face à la boulangerie, l’ancien établissement d’alimentation générale qui a cessé son activité se métamorphose.

Acquis par la municipalité, le bâtiment change radicalement de vocation. Cette transformation actuellement en cours et qui s’inscrit dans la politique d’Aménagement du Cœur de ville, a pour objectif de détruire une partie de l’édifice afin d’aménager une toute nouvelle aire de stationnement. Seuls les murs sont conservés afin de maintenir les limites et la protection des habitations voisines.

Les travaux se déroulent en deux phases principales.

Dans un premier temps, le faux plafond a été enlevé puis la toiture et la façade ont été entièrement détruites. Parallèlement, une société spécialisée, sollicitée pour son savoir-faire dans ce domaine, a procédé au désamiantage.

Les travaux portent dans un deuxième temps sur le sol dont le revêtement sera ôté. L’état des matériaux qui se trouvent en dessous déterminera s’il est nécessaire ou non de procéder à une rénovation.

A l’issue du processus, cette réalisation devrait permettre de créer environ 8 places de parking (emplacements à durée limitée), dont une dédiée aux personnes à mobilité réduite. Lorsque les travaux seront achevés, il sera plus aisé de les apprécier dans leur globalité et d’envisager s’il est possible de doter ce nouvel espace de stationnement d’un traitement paysager.






Embellissement du monument aux morts.

S’il était d’ores et déjà entretenu, arboré et fleuri, le monument aux morts de la commune offrait jusqu’alors un muret de pourtour plutôt tristounet puisque réalisé en simples quérons. Un chantier de l’association Passe-Muraille (chantiers d’insertion), du 15 juin au 15 juillet a permis à ce petit mur de clôture d’opérer sa mue ! Grâce à l’habileté de l’équipe de travaux et aux matériaux fournis par la municipalité, la chenille est devenue papillon si l’on peut dire ! Aujourd’hui érigé en jolies pierres dorées, ce muret achève harmonieusement l’esthétique de cet espace de mémoire.









Restauration de la chapelle Saint-Maur

L’usure et les intempéries ayant fait leur œuvre, la chapelle Saint-Maur souffrait d’infiltrations d’eau compromettant les matériaux et du même coup la solidité de l’édifice. Durant près de deux mois jusqu’à fin septembre, une équipe de Passe-Muraille a repris en totalité le bâtiment, intérieur et extérieur. Décroutage des murs, jointement en pierres apparentes, pose d’enduit, nouvelles peintures ont redonné une jeunesse à la chapelle Saint-Maur. Il convient d’ailleurs de souligner que les peintures ont été faites dans le souci de reproduire à l’identique celles qui ornaient l’intérieur autrefois : c’est-à-dire un fond bleu piqueté d’étoiles.  








Vitraux restaurés de l’église.

Durant plusieurs semaines fin 2019, deux des vitraux de l’église ont été l’objet de travaux de restauration réalisés par l’atelier Vitraux Cluz. Plus précisément, c’est Madame Nathalie Falaschi qui a mis en œuvre tout son talent pour redonner à ces ouvrages leur lustre d’antan.

Compte tenu de l’ancienneté des matériaux et des préconisations des Monuments Historiques, il a fallu emporter et traiter l’un des vitraux, plus endommagé que l’autre, en atelier. Les parties brisées ou fissurées y ont été remplacées par du verre « à l’ancienne » c’est-à-dire produit de façon artisanale, soufflé à la bouche. Ensuite, on est passé à la phase de sertissage au plomb de ces pièces de verre, pour finir par la repose du vitrail à son emplacement dans l’église. Le second vitrail, moins abimé, n’a subi qu’un « dépiquage/repiquage ». En d’autres termes, les opérations de restauration, peu nombreuses et ne risquant pas de compromettre l’intégrité de l’ensemble, ont pu être réalisées sur place. Seules deux ou trois pièces abimées ont été ôtées du vitrail et remplacées.

Aujourd’hui, ces petits chefs-d’œuvre de transparence, de couleur et de lumière ont retrouvé leur splendeur.






Les écoles ont, elles aussi, fait l’objet de plusieurs aménagements.

En ligne de mire : l’optimisation de la sécurité des bâtiments et des abords.

Outre la pose de portails et d’une clôture délimitant le périmètre des écoles, un accès spécifique à l’école élémentaire a été de nouveau ménagé vers le bas de l’édifice. Un cheminement piétonnier indépendant a également été créé, de même qu’un parking.

Par ailleurs, la porte de chaque classe est désormais munie d’un verrou. Ce dispositif de sécurité a été réalisé en concertation avec un expert mandaté par l’Education nationale.

Enfin, en conformité avec les dispositions légales relatives à la prévention des incendies, les zones boisées entourant les établissements scolaires ont été débroussaillées et élaguées grâce à l’intervention des chantiers solidaires de la communauté d’agglomération du Gard rhodanien.

De plus, l’équipe des services techniques a remédié à quelques menus problèmes :

les ouvertures qui provoquaient des infiltrations d’eau au rez-de-chaussée de l’école élémentaire ont été murées.

une dalle remplace maintenant la jardinière qui courait le long d’un des murs de l’école maternelle (là aussi cela occasionnait des infiltrations)

une dalle toute neuve a également été coulée devant l’entrée principale de la maternelle. L’ancienne dalle, complètement dégradée, devenait potentiellement dangereuse (risque de chute ou de se tordre la cheville !).

 

Quelques autres réalisations en bref :

  • fleurissement autour de l’église et dans la cour intérieure de la mairie (aspect plus agréable lors des mariages),
  • 2 murets en pierre sèche chemin de Montlezon (Famille Rurale et lycée Ste-Marie de Bagnols-sur-Cèze),
  • placette rue du Roubion,
  • nettoyage des dépôts sauvages au Nizon,
  • éclairage parking City stade,
  • tables de pique-nique,
  • installation de buts de foot à côté des jardins familiaux.

 

Il convient de souligner que de nombreux travaux ont été effectués « en interne » par l’équipe des Services Techniques communaux : raccordements électricité, eau, notamment.